Déroulement d’une séance

Le patient est invité à s’installer confortablement dans un fauteuil où il va écouter de la musique. Des capteurs posés sur sa tête permettent au système d’enregistrer et d’analyser l’activité électrique du cerveau.

Lorsque le système détecte une turbulence importante dans le signal électrique, une brève interruption du son est provoquée, afin de lever une alerte. C’est ce mécanisme qui aide le cerveau à se réorganiser.

Il s’agit d’un retour d’information d’où le nom de feedback.

Dans le cas de patients en grande difficulté, ou pour les plus petits qui éprouvent le besoin de bouger, les premières séances sont adaptées, mais, très vite, le comportement se pose.

Rôle du Praticien

Bien qu’un certain nombre de fonctions aient été automatisées, sécurisant les séances, l’usage du logiciel de Neurofeedback dynamique, NeurOptimal® confère au Praticien de Neurofeedback un rôle qualitatif.

Loin d’être un simple technicien, il apprécie les besoins de chaque personne et adapte la séance si c’est nécessaire.

Au-delà de la séance proprement dite il est à l’écoute de la personne et la soutient dans son processus de transformation.

.

Neurofeedback dynamique