Pour qui ?

QUE VOUS SOYEZ OU NON EN SITUATION DE HANDICAP, VOUS POUVEZ ETRE CONFRONTÉ A DES TROUBLES PSYCHOMOTEURS : RETARD, IMMATURITÉ, COMPORTEMENT LATÉRALITÉ, ORGANISATION SPATIO-TEMPORELLE, CONCENTRATION, MÉMOIRE, ÉCRITURE, MALADRESSES,…

 


POUR VOTRE ENFANT


LE BÉBÉ

  • Votre tout petit présente un retard dans son développement ?
  • Il ne rampe pas, ne fait pas de 4 pattes ?
  • Il a un contact difficile, réagit peu visuellement et/ ou auditivement ?
  • Il a des troubles du sommeil, des troubles alimentaires ?
  • Il est né prématurément ?

Le câblage précoce du système nerveux est étroitement lié aux étapes du développement psychomoteur du tout petit.
Il n’est jamais trop tôt pour consulter un psychomotricien.
C’est l’ensemble de son développement moteur, postural, sensoriel mais aussi intellectuel et affectif qui en dépend.

 

L’ENFANT

  • Il dort mal ? Il ne veut plus aller à l’école ?
  • Il est bloqué dans l’écriture ou la lecture ?
  • Il n’arrive pas à se concentrer, à mémoriser ?
  • Il a du mal à s’adapter à un nouvel environnement ou à un nouveau schéma familial ?
  • Il entre difficilement en relation, n’arrive pas à prendre d’initiative, ne joue pas ?
  • Il est lent, maladroit, pataud. Il se cogne ?
  • Il est toujours en mouvement, en retrait ?
  • Il manque de confiance en lui, « tête en l’air », peu autonome ?
  • Il semble nerveux, peureux, renfermé ou bien agressif

 

L’ADOLESCENT

L’adolescence est une période d’intenses métamorphoses. Au cours de ces transformations, parfois brutales, il doit remanier en permanence son schéma corporel et l’image qu’il a de lui même.
C’est aussi une période de recherche identitaire importante, émotionnellement fragilisante.

Il se peut que des difficultés mineures dans l’enfance se cristallisent à l’adolescence :

  • Il a des difficultés d’apprentissage (lecture, écriture, concentration, mémorisation
  • Il a une mauvaise image de lui, se dénigre ?
  • Il est anxieux, dort peu ou trop ?
  • Il développe des conduites addictives ?
  • Il se montre agressif, il coupe la communication ?
  • Il ne parvient pas à s’organiser, à être autonome ?
  • Il veut préparer un examen avec confiance et sérénité
  • Améliorer ses performances sportives et artistiques
  • Développer sa créativité

 


POUR VOUS


  • Vous avez des tensions physiques inexpliquées et des douleurs musculaires ?
  • Vous êtes toujours fatigués, votre sommeil est perturbé ?
  • Vous somatisez ?
  • Vous vous sentez influençable, manquez de repères ?
  • Vous répétez les mêmes schémas de fonctionnement, les mêmes erreurs ?
  • Vous vous sentez triste, mélancolique, agressif, en colère ?
  • Vous êtes trop sensible, timide ?
  • Vous êtes anxieux, stressés ?
  • Vous procrastinez, ne savez pas dire non, faire des choix ?
  • Vous voulez vous affirmer, être plus sûr de vous ?
  • Etre plus efficace, plus performant ?
  • Plus adaptable et motivé, mieux communiquer?
  • Changer de vie, prendre un nouveau départ ?

 


POUR VOTRE PARENT


Le vieillissement s’accompagne d’une perte de l’autonomie, de la qualité des mouvements et de l’équilibre.
Un travail postural et en psychomotricité permet de maintenir l’indépendance et le goût à la vie.

Votre parent ou vous même avez :

  • Une perte de la mobilité ?
  • Des crispations, manque de tonus, tremblements ?
  • Des difficultés à planifier et la réaliser les gestes du quotidien ?
  • A vous orienter dans le temps, dans l’espace ?
  • Des troubles a mémoire, de l’attention ?
  • Des difficultés à communiquer ?
  • Des tendances à vous couper des autres ?
  • Des tendances à vous agiter, à être impulsif, à devenir agressif ?

Vous voulez :

  • Récupérer plus vite après une hospitalisation
  • Eloigner la crainte de la chute
  • Maintenir votre mémoire, votre mobilité, votre autonomie
  • Ralentir les symptômes des maladies dégénératives

 


POUR LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP


La psychomotricité participe à révéler son potentiel et à accompagner vers une maturité la mieux organisée et la plus aboutie possible chaque personne en situation de handicap.

Qu’il s’agisse d’un handicap moteur, intellectuel, sensoriel, génétique ou acquis.

Elle contribue à accompagner les troubles du développement dont des TED, autismes, Dys… mais aussi la précocité intellectuelle dont la dysharmonie peut parfois être lourde de conséquences.

Un travail psychomoteur favorise le maintient de l’autonomie au cours des maladies dégénératives de type démences, Alzheimer ou syndrome Parkinsonnien.